Chaque section adapte son règlement intérieur en fonction de ses besoins propres, mais toujours en liaison avec celui de l'ESCALL. 

 

SECTION ARTS MARTIAUX

PRÉAMBULE

Le présent règlement intérieur a pour but de préciser le fonctionnement de la section Arts Martiaux de l’ESCALL. Cette section propose à ses membres l’enseignement de la pratique de l’Aïkido ainsi que l’initiation à d’autres techniques d’autodéfense telles que JIU-JUTSU.

 

TITRE 1 - AFFILIATIONS

Article 1 – Affiliation à l’ESCALL

 

La section Arts Martiaux est affiliée à l’ESCALL elle-même affiliée à la FCD.

Cette appartenance se traduit pour les personnes physiques membres de la section par la détention d’une licence annuelle.

A ce titre, la section s’engage à :

- assurer en son sein la liberté d’opinion et de respect des droits de la défense, s’interdire toute discrimination et, pour la pratique sportive, veiller à l’observation des règles déontologiques du sport définies par le Comité national olympique et sportif français ;

- respecter les règles d’encadrement, d’hygiène, de protection de l'environnement et de sécurité applicables aux activités pratiquées par ses membres ;

- respecter les règlements et la charte éthique de la FCD :

  • Se conformer aux règles du jeu ;

  • Respecter les décisions de l’arbitre ou du juge ;

  • Respecter adversaires et partenaires ;

  • Refuser toute forme de violence et de tricherie ;

  • Être maître de soi en toutes circonstances ;

  • Être loyal dans l’activité associative et dans la vie ;

  • Être exemplaire, généreux et tolérant.

 

 

 

Article 2 – Affiliation à d’autres fédérations

 

La section Arts martiaux est affiliée à la Fédérations Française d’Aïkido et de Budo (FFAB), pour permettre à ses adhérents de participer aux stages et aux passages de grades organisés par cette fédération.

 

 

 

 

TITRE 2 – LES CONDITIONS D'APPARTENANCE

Article 3 - Conditions d’appartenance à la section

 

L’appartenance implique de souscrire un bulletin d’adhésion à l’ESCALL et le paiement d’une cotisation individuelle annuelle. Celle-ci comprend le coût de la licence fédérale FCSAD, la cotisation à l’ESCALL et la cotisation à la section. Toute cotisation versée est définitivement acquise. Il ne saurait être exigé un remboursement de cotisation en cours d’année en cas de mutation, démission, exclusion ou décès d’un membre.

Nota : Toute demande d’adhésion à l’ESCALL peut être refusée par le comité directeur sans avoir à être motivée.

 

 

 

 

Article 4 - Détention de la licence fédérale

L’appartenance à l’ESCALL se traduit, pour les personnes physiques, par la détention d’une  licence délivrée annuellement.

La période de validité de la licence correspond à l’année sportive qui s’étend du 1er septembre au 31 août de l’année suivante.

La couverture assurance prend effet à compter du jour d'inscription auprès de l’ESCALL sous réserve que les documents (bordereaux manuels ou disquettes) et le règlement soient transmis dans les meilleurs délais à la fédération

 

 

Article 5 - Le certificat médical

Toute licence qui permet la participation à des compétitions sportives doit porter attestation de la délivrance d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive selon la réglementation en vigueur.

L’adhésion à la section Arts Martiaux est subordonnée à la présentation d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’AÏKIDO.

Pour la participation aux stages et aux passages de grades DAN, une licence délivrée par la fédération française d’Aïkido et de BUDO sera exigée.

 

Article 6 – Fonctionnement de la section

La section Arts martiaux est placée sous la responsabilité d’un « responsable »,  âgé de plus de 18 ans, membre du ESCALL et choisi, en priorité, parmi les personnels relevant ou ayant relevé de la défense.

Le responsable est nommé par le président, sur proposition des membres de la section concernée. Le mandat de « responsable » de section peut être remis en cause à chaque début de saison.

Les cours sont assurés par un professeur diplômé par la fédération française d’Aïkido et de BUDO.

 

 

TITRE 3 – RÈGLES DU PRATIQUANT DE L'AÏKIDO

 

Il est nécessaire de respecter l’enseignement, la philosophie du Fondateur et la manière dont l’instructeur les transmet.

Chaque pratiquant s’engage moralement à ne jamais utiliser une technique d’aïkido pour blesser ou manifester son ego. Ce n’est pas une technique de destruction mais une création. C’est un outil visant au développement d’une société meilleure à travers celui de la personnalité.

Le tatami n’est pas un lieu de règlement de conflits personnels. L’aïkido n’est pas du combat de rue. Vous êtes sur le tapis pour transcender et purifier vos réactions agressives.

Il n’y aura pas d’esprit de compétition sur le tatami. Le but de l’aïkido n’est pas de vaincre un adversaire. La force de l’aïkido ne réside pas dans la puissance musculaire mais dans la souplesse, la communication, le contrôle de soi et la modestie.

Toute forme d’insolence sera proscrite : nous devons tous être conscients de nos limites.

Chacun a des possibilités physiques et des raisons différentes pour pratiquer l’aïkido. Elles doivent être respectées. L’aïkido véritable est l’application correcte et souple de la technique appropriée dans n’importe quelle circonstance. Vous devez veiller à n’occasionner aucune blessure. Il faut protéger votre partenaire et vous protéger vous-même.

Acceptez les conseils et les observations de l’instructeur et essayez de les appliquer avec sincérité, du mieux que vous pouvez. Il n’y a pas de place pour la contestation.

Tous les pratiquants étudient les mêmes principes. Aucun désaccord ne doit naître au sein du groupe et tous les pratiquants du dojo forment une grande famille ; le secret de l’aïkido est l’harmonie. Si vous ne pouvez pas respecter ces règles, il vous sera impossible d’étudier l’aïkido dans ce dojo.

 

TITRE 4 – ASSURANCES

 

 

Article 7 -  Assurances souscrites par la FCD

Les membres de l’ESCALL, à jour de leur licence fédérale, sont couverts par les assurances souscrites par la FCD lorsqu’ils pratiquent une activité sportive ou culturelle au sein de l’ESCALL, sous son contrôle et sa surveillance, et dans le respect des règlements en vigueur (sauf celles nécessitant l'utilisation d'un moteur et celles se déroulant dans un environnement spécifique pour lesquelles l'encadrement doit être effectué dans les conditions édictées par la fédération délégataire concernée).

Les contrats d’assurance peuvent être consultés par les membres au secrétariat de l’ESCALL.

Tout sinistre devra impérativement être déclaré à l’assureur et à la FCD dans les 48 heures.

 

Les membres de l’ESCALL peuvent souscrire eux-mêmes une assurance individuelle complémentaire, s’ils estiment insuffisants les capitaux souscrits par la fédération.

Des formules de garanties complémentaires et facultatives sont proposées à l’adhésion ou au renouvellement de cotisation.

 

 

Article 8 -  Assurances souscrites par la FFAB

 

Les membres de la section, à jour de leur licence fédérale, sont couverts par les assurances souscrites par la FFAB. Sont couverts : Les séances d’entrainement d’aïkido et de budo et les déplacements pour se rendre aux lieux d’entrainement ou réunions et en revenir.

Les licencies à la FFAB peuvent souscrire eux-mêmes une assurance individuelle complémentaire, s’ils estiment insuffisants les capitaux souscrits par la fédération.

Des formules de garanties complémentaires et facultatives sont proposées à l’adhésion ou au renouvellement de licence.

 

Fait à Biscarrosse, le  07 octobre 2014

 

 

 

Le Responsable de la section Arts Martiaux

François Cornaille

  • Wix Facebook page
  • Twitter Classic
  • Google Classic